Ford TW 10, 20 et 30, la première génération des 3 grands bleus

GT50-Histoire_Docs-Ford_TW_10_20_30

Parmi les tracteurs qui ont marqué l’histoire de Ford, les TW ont sévi dans les plaines pendant de nombreuses années. Simples, puissants et financièrement abordables, ils proposent à l’aube des années 80 de 127 à 177 ch. Voici leur présentation au travers d’une documentation parfois avare en détails techniques.

La couverture de cette documentation de 8 pages datant de 1980 nous présente la famille TW conformément aux codes marketing de l’ensemble des documentations Ford de l’époque, c’est-à-dire avec un bandeau comprenant à la gauche « FORD », et sur la droite, les types de tracteurs concernés. Les TW 10, 20 et 30 sont disposés en quinconce dans un grand pré en lisière d’une forêt, une ambiance bien “british” sur fond vert qui fait parfaitement ressortir les trois tracteurs. L’histoire des gros Ford commence par la sortie du 8000 de 115 ch en 1968 qu’on dénommera “le géant bleu”. Ford construira aussi le 9000, mais ce tracteur à moteur turbo ne sera jamais commercialisé en Europe. En 1972, Ford remplace ce tracteur par le 8600 qui prend 3 ch, et le 9600, équipé d’un turbo qui porte sa puissance à 138 ch. C’est en 1976 qu’arrive la révolution avec la cabine Q Cab insonorisée et désormais, les ponts avant enfin disponibles. Ce sont les 8700 et 9700 de 127 et 146 ch DIN. Afin de mieux segmenter sa gamme de tracteurs de grosses puissances, Ford les remplace en 1979 par la première génération de TW qui ne durera que 3 ans, remplacés en 1982 par les TW 15, 25 et 35. Ceux-ci évolueront encore en Mark 2 en 1985. En 1989, les TW sont remplacés par les 8630, 8730 et 8830, jusqu’à la disparition de la marque Ford. Cette longue lignée mérite d’être détaillée, car de 1968 à 1993, Ford utilisera la même base de moteur carré, c’est-à-dire avec alésage égal à la course, en l’occurrence, 112 mm. On remarque sur la photo de présentation les différences avec le TW 30 qui un nez plus allongé, des capots latéraux différents ainsi qu’un échappement coudé, contrairement aux deux plus petits modèles qui bénéficient eux d’un clapet. Les trois tracteurs sont équipés de voiles fonte ainsi que d’un jeu de disques d’alourdissement qui les prédisposent aux travaux lourds… Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n°50 de Génération Tracteur.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire