Massey Ferguson 1155, un Américain pur souche

Massey Ferguson 1155

Le 1155 est le digne successeur du 1150. Bien qu’il n’ait jamais été vendu en France par le réseau Massey Ferguson, le 1155 sera un succès outre-Atlantique. Pourtant quelques exemplaires ont été importés par des collectionneurs. Pour notre plus grand bonheur…

Au milieu des années 70, Massey Ferguson détient une bonne part du marché des tracteurs agricoles en France. C’est ainsi depuis le « Petit Gris », dont la descendance diesel n’a pas démérité avec les 35, 37, 42, puis 65. Viendra ensuite la gamme 100, à partir de 1964/1965. Une série qui s’étoffera progressivement. Cette progression sera lente. Ainsi, bien que leader du marché, Massey Ferguson aura du mal à répondre aux besoins des agriculteurs français en grosses puissances. C’est dans un premier temps le 1100 et le 1080 canadien qui vont combler le vide avant que n’arrive le 1080 français. Heureusement, Massey Ferguson va extrapoler son 1100 aux États-Unis pour le décliner en 1130 puis 1150 qui se profilent dans la lignée de la série 100. Des modèles trop chers et trop typés américains pour inonder le marché français. D’ailleurs, lorsque les 1105 et 1135 arrivent en France, ils ne seront que peu vendus, de surcroît à cause de l’absence de pont avant. La version qui correspond au successeur du 1150 sera le 1155 que voici… Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n°45 de Génération Tracteur.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire