Rémi, Arnaud et Michael Doguet : Massey ou… Massey !

Massey

Pour certains agriculteurs, dans l’achat d’un tracteur, c’est le prix qui est décisif, quitte à changer de marque régulièrement. Pour d’autres, c’est l’inconditionnalité d’une marque qui prime. C‘est le cas d’Arnaud Doguet, qui ne jure que par les Massey Ferguson. Il a dû hériter cela de son père Rémi, qui l’a également transmis à son autre fils Michael dont nous avions déjà présenté le 3085 dans la rubrique Ils utilisent de notre n°27. Arnaud a repris l’exploitation familiale et a conforté une lignée de Massey Ferguson dont le plus ancien est un 135 qui sert ponctuellement sur l’exploitation pour de petits travaux. Ce tracteur a été parfaitement rénové et est dans un état impeccable de conservation. Le second dans les aïeuls est le 188 de 1972 qui est également le premier tracteur qu’Arnaud s’est acheté, « comme ça, pour le plaisir ». Mais dans la mesure où ce tracteur est suffisamment puissant et en bon état et que la ferme comprend de l’élevage, il sert finalement tous les jours, étant affecté à la pailleuse qu’il mène gentiment à raison d’une heure ou deux de travail quotidiennes… Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n°53 de Génération Tracteur.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire